Dire que tu as raison ne veut pas forcément dire que j'ai tort, mais peut être que mon ego est moins important que notre relation

samedi 17 novembre 2012

Trop drôle, je ne résiste pas à l'envie de vous partager cette video !

Un vrai radar mobile

samedi 2 juin 2012

Google is watching you ?

8h20, j'allume mon PChrome (mon ordinateur sous chrome OS). En 3 secondes l'interface aussi simple qu'efficace apparaît m'affichant toutes les taches de ma journée et mes derniers mail non lus par ordre d'importance ; Chromail se souvient de tout pas la peine de programmer quoique ce soit !

J'ai recu un mail de mon frère cette nuit : il arrive demain de San Fransisco et il faut que je lui trouve un costume pour notre réunion avec les japonnais. Mon browser Chrome s'est lancé automatiquement après lecture du mail et me propose 3 sites de vente en ligne de costumes italien (je les trouve plus classe et depuis le temps mon browser a remarqué que 90% de mes achats de costume etait italien). Ça tombe bien "Renato" fait 20% cette semaine. 

Bon c'est fait, Chrome OS me dit que ma fille s'est couché vers 5h après sa soirée médecine, et que mon fils a encore joué à Chromus jusqu'à 1h30 ... Et en plus il jouait avec son parrain qui est à Hong Kong !!!!! 

Tout en programmant le lancemment de mon café à partir de mon NexusPhone, (mon téléphone sous Android) je regarde la météo à Nice, lieu de notre réunion du jour avec les japonnais. Pas de soucis il va faire beau ! Alors que je repose mon Nexus, il se met à sonner. Incroyable mon père est bloqué à l'aéroport de New York ; en effet le SMS qu'il a envoyé à mon frère à SF, lui disant qu'il n'avait pas oublié les saucissons de mon oncle et qu'il les lui apportait, a été naturellement intercepté par la douane Américaine. il a juste oublié que son téléphone fonctionnait sous Android, que son PChrome tournait sous Chrome OS, et que son browser Chrome (tous fournis gratuitement par Google) étaient les yeux et les oreilles de l'état Americain ... ! 

Dépité, je consulte le journal du jour scanné par GoogleScan. Mince une voiture a explosé devant le Hilton de Nice. Avec Streetview je constate qu'il n'y a eu aucun dégât et que notre réunion pourra bien avoir lieu ! Rien de grave. Je calcule mon itenaire via Google map, avale mon café, et après m'être habillé transfère l'itineraire au Gps de ma voiture : un seul click suffit car l'ordinateur de ma voiture tourne sous ChromeCar fully compatible avec ChromeOS ou Android ! La vie est tellement plus simple depuis que cette compatibilité entre OS fonctionne vraiment !!! Et en plus tout est gratuit !!!!

Big brother is watching you ? Non, Google is watching you ;-)
Qu'on s'le dise la liberté a désormais un nom : GoogleFree ! 

 Jo

Petit golf sur l'oiselet

Pascal à encore été magnifique : 4 par d'affilés il finit en +6 et moi en +12 ... Maître Pascal, respect !

mercredi 4 avril 2012

Tellement vrai ... !

  • Les Américains trouvent invariablement la bonne solution, mais après avoir essayé toutes les autres [Churchill]
  • Il serait dommage de condammer un président sans procés, alors que l'on a sacré un empereur sur de simples paroles [M. Fiorentino, 2010 en parlant du président Japonnais et Américain]
  • Le feed-back désigne la réaction du récepteur perçue par l'emetteur. Ainsi chaque système se nourrit de lui-même, chaque cause se nourrit des effets de ses effets. Excel n'aime pas le feed-back. Pour lui ce sont des "références circulaires non résolues" ou larsen des tableurs [Rafi Haladjian]
  • L'amour c'est un peu la galère, mais il y fait bon ramer [Cotainer]
  • Il y aura toujours une différence entre des hommes comme vous et moi ; je l'ai fait, pas vous [C. Colomb]
  • Il y a deux types de cow boy: ceux qui tiennent les revolvers, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Le bon, la brute et le truand]
  • Nos fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque : ce sont les moins utiles qui sont les plus haut placés [Paul Masson]
  • Faire de sa passion son métier, c'est bien, mais que me reste-t-il comme passion ? []
  • If you can't explain it simply, you don't understand it well enough [A. Einstein]
  • La parole a été donnée à l'homme pour masquer ce qu'il ressent, le regard a été donnée à l'homme pour masquer ce qu'il dit [Talleyrand]
  • Les monstres sont réels, nous sommes les mieux placés pour le savoir [S. King]

samedi 7 janvier 2012

Simcity, l'avenir est un long passé


Tiens et si je me remettais à Simcity, ce jeu fabuleux ou nous jouions le maître de la ville.

Je me rappelle il y a une 15 aine d’année, j’adorais passer mes soirées à construire un port, puis un aéroport, des industries, des zones résidentielles, gérer le trafic, construire des routes des ponts et voir ma ville grossir, s’embellir.

Plus je construisais d’infrastructures plus ma ville grossissait et plus les gens affluaient ; Ils étaient heureux ou malheureux selon mes choix stratégiques de développement de ma ville : super excitant cette impression de pouvoir. Je me suis ainsi pris au jeu des nuits entières à suivre mes indicateurs de satisfaction, à installer des stades, des pompiers, la police bien sur les hôpitaux … C’était excellent … !

Je me rappelle surtout la 1ere fois où j’ai découvert une fonction magique : l’emprunt !

C’était génial, car au lancement du jeu un très petit pécule nous était attribué. Cette fonction d’emprunt était très utile pour investir et construire des infrastructures pour lesquelles je n’avais pas les moyens. J’ai donc naturellement emprunté pour construire, et rapidement beaucoup de gens sont arrivés dans ma ville si merveilleuse. Mais comme il me demandait toujours plus de stade, loisir, hôpitaux, … j’ai naturellement ré-emprunté pour construire à nouveau.

Ma ville était très prospère, animée, magnifique je me sentais le maitre du monde … Mais une nuit alors que je voulais faire mon nième emprunt un message terrible m’est apparu : « Vous ne pouvez plus emprunter car vous devez d’abord rembourser vos précédents emprunts ». Je me suis dit c’est quoi ce délire … Remboursez mes emprunts, ah bon !!!! OK ce n’est pas grave je vais augmenter le curseur de mes remboursements d’emprunts et une fois que mon emprunt aura baissé, je pourrais à nouveau ré-emprunter.

Aussitôt dit aussitôt fait ! Erreur, n’ayant plus assez d’argent pour entretenir mes infrastructures elles ont commencées à se dégrader. Pour trouver de l’argent, j’ai augmenté les taxes ; les habitants de ma ville étaient de plus en plus excédés, les quartiers les plus riches commençaient à se vider (ils partaient de ma ville incroyable !!!). Malgré une 10aine d’augmentation des taxes, rien n’y faisait, les industries fermaient une par une, les commerces périclitaient, la décadence était au porte de ma ville … de la folie !!!

Le feu brulait certains quartiers, mais les pompiers n’ayant plus de moyens ne pouvaient plus intervenir. Le crime augmentait en flèche et la police, toujours fautes de moyen, était débordée. Les caisses de ma ville était vide et malgré mes remboursements (dont les taux avaient augmentés en cours de route, satané jeu), je ne contrôlais plus rien si bien qu’un matin j'ai vu ce terrible message : « Game over, votre ville a fait faillite ! ». La haine, après tant de nuits passées à gérer ma ville, j’avais tout perdu : dingue ça !!!

Ce matin, je me suis dit et si je rejouais à SimCity … Je lève les yeux, regarde dehors et vois ma ville réelle. Mon regard se porte un peu plus loin, je discerne derrière les maisons, les banques, son système capitalistique, les marchés, les états, les agences de notation, les taxes, la dette … !

Plus besoin de jouer, le jeu est devenu réalité, mon monde se meurt, bientôt apparaitra le fameux message … « Game over … » !

Jo

mardi 21 octobre 2008

Baloo's - Rilette cup, que du bonheur

Bonjour à tous,

Comme j'ai un peu de mal avec le forum evil-brequin je poste ces quelques photos et video sur mon blog. Quand je manipulerai mieux le forum je le ferai en direct.

En attendant ce ne fut que du bonheur pendant 2 jours ... vivement la prochaine et merci à Baloo et Richard !!!


Greco63

samedi 2 février 2008

Integra, quelque part entre rêve et réalité

Mi 99. Je suis excité et anxieux à la fois. Depuis 3 mois je cherche à rejoindre une société qui fait du Web. Cette nouvelle vague bouscule les habitudes de l'informatique de "Papa" et je n'y suis pas ... encore. Je ne veux en aucun cas rater le train ! Mais aujourd'hui je suis convoqué au Kick-Off d'une jeune pousse qui semble très prometteuse : Integra...!

J'arrive, me cale dans un fauteuil en fond de salle. Une 30aine de
personnes sont convoquées qui visiblement se connaissent à merveille. Une ambiance jeune startup en pleine croissance émane de ce groupe ! Moi je ne suis connu que de mon « probable » futur chef. J'écoute les interlocuteurs pendant 1 heure, c'est super je sens la puissance de cette nouvelle vague Internet !
Tout à coup entre en fond de salle un petit bonhomme les oreilles décollées. Ils ressemblent à Michel Muller (L’acteur de Wasabi avec Jean Reno). Mais qui est-ce ?

Puis il prend la parole. Énorme, c’est énorme. Je suis envahi par une vague de bonheur, émerveillé, époustouflé, j’en ai presque la larme à l’oeil ... Il est l'homme du web, celui pour qui tu as envie de te bosser, de rester des nuits, d’affronter toutes les galères, de vivre l'AVENTURE ... ! Cette fois, P. Guglielmetti m'a convaincu. Et l'histoire a commencé.

Un rêve meilleur, plus fort, plus éprouvant mais que de bonheur... J'en rêvais Integra l'a fait.
Mais je n'étais pas au bout de mes surprises. Certe, l'aventure pour certains avait déjà commencé depuis longtemps, mais rejoindre cette équipe, cette ambiance startup, cette indissimulable impression d'être les rois du monde, de faire partie de l’histoire, tout bonnement génial ! Il y eu des fous rires, de la pression, des joies, quelques déceptions ... mais toujours avec la même fougue, la même envie, la même folie !

La folie ! Elle envahissait les investisseurs comme les créateurs de site. Un site résumait ça à lui tout seul :
http://www.kasskooye.com/ (il existe encore dément). Allez jeter un œil à la rubrique « Kasskooye recrute » …. en bas à gauche de la page (trop fort) !

Je me rappelle une jeune statup qui voulait vendre 24/24-7/7 sur Paris intramuraux tout et n’importe quoi (certains l’auront sans doute reconnue). Ils avaient quasiment levé 19 MF à l’époque, malgré un petit site concurrent déjà en ligne qui faisait exactement la même chose … mais ça ne gênait personne, le modèle de pub devait rémunérer tout facilement … de la folie j’vous dit, de la folie, mais c’était trop bon !!!!

2001, Integra fait 56 MF de CA et perd 52 MF … le cours de la bourse a chuté « grave » la bulle éclate et Integra va être vendue … les carottes sont cuites, je prends mes cliques et mes claques et je m’en vais vers un monde plus conventionnel, mais ô combien moins motivant je le sais d’avance … !

Je me retourne, jette un dernier regard derrière moi, essuie une petite larme … Integra c’est fini dommage c’était si beau !! Je le sais, une opportunité comme celle la ne se représentera sûrement jamais…

Ce rêve fût magique, le réveil n'en fût que plus difficile. Il me reste cependant une certitude ; plus tard quand mes petits enfants me demanderont "Papi tu peux nous raconter Internet", mes pensées s'envoleront à nouveau me chuchotant doucement "I was There".

Alors pour vous souvenir, je vous laisse vous replonger dans ces moments au travers de quelques photos (pour respecter la confidentialité de chacun j'ai protégé par un mot de passe l'accès au photos. Demandez le moi par mail !)

Note : que ceux et ceuses qui ne veulent pas figurer sur les photos me le disent. Je les retirerai aussitôt !

Plus d'info sur l'histoire d'integra par Jeff Vallet. Merci à lui !


[Jo]

Rechercher dans ce blog